Deux grosses gouines fantasment sur une joggeuse bien salope.

Une joggeuse s’est foulée la cheville. Deux grosses salopes assises sur un banc fantasment et se remémorent leurs années de pensionnat. Elles voient la joggeuse et proposent de l’aider. Elles l’emmènent dans une chambre et tandis que l’une lui enlève ses chaussures l’autre met à nu sa grosse chatte rasée. Un jeu de langues très sensuel commence.

Ajouter un commentaire

FERMER
CLOSE